Comment se dépiste le SOPK ?

Gyneco ou endocrinologue ? Le taux trop élevé d’androgènes empêche la maturation des follicules et leur transformation en ovocyte (ovule avant la fécondation). Cette accumulation de follicules immatures au niveau de l’ovaire est visible grâce à une échographie pelvienne. Cependant, cela ne suffit pas à poser le diagnostic car certaines femmes présentent cette accumulation sans pour autant avoir les autres symptômes.

En complément, un bilan biologique va donc être réalisé entre le 2ème et le 5ème jour du cycle (les règles sont déclenchées chez celles qui n’en ont pas). Dans le cas d’un Syndrome des Ovaires Polykystiques, on observe une inversion du rapport FSH/LH (hormones produites par une glande dans le cerveau qui contrôle le cycle ovarien), une élévation du taux d’androgènes et  un taux d’insuline trop élevé qui peut conduire à un diabète.

Pour aller plus loin :

https://www.inserm.fr/information-en-sante/dossiers-information/syndrome-ovaires-polykystiques-sopk#:~:text=Le%20syndrome%20des%20ovaires%20polykystiques,existe%20pas%20de%20traitement%20sp%C3%A9cifique.

Comment se dépiste le SOPK ?

Rejoignez nous sur l'application My S Life

Une application sécurisée pour échanger sur son expérience avec d’autres femmes

La boutique My S Life

Retrouvez tous nos produits et services partenaires en fonction de vos besoins.

Suivez-nous sur Instagram

Faites partie de
l’aventure My S Life

Pour recevoir de nos nouvelles, les derniers articles liées à la santé sexuelle ou en savoir plus sur les ateliers TupperSex, entrez votre email.