LIVE ZOOM – Vie affective et sexuelle malgré le cancer

Que vous soyez cancerfigtheuse ou cancersurvivor, le quotidien est une belle bataille, alors la sexualité n’en parlons pas…. Certes les priorités sont différentes en plein combat ou à peine sortie mais la pulsion de vie, l’amour de soi, le besoin d’être entourée et touchée sont bel et bien là. Comment conjuguer vie affective et sexuelle avec le cancer ? Ce sujet, encore peu abordé, c’est celui que nous avons choisi de discuter avec Naoual Bakrin, gynécologue et oncologue et Sandie Boulanger, sexothérapeute en milieu hospitalier et plus particulièrement en cancérologie.

Le 22 octobre 2021 nous les avions accueillies lors d’un webinar exceptionnel qui portait donc sur la vie affective et sexuelle des femmes touchées par le cancer.

Pour toutes celles qui auraient loupé l’événement, pas de panique! Vous pouvez revisionner le livre zoom juste en-dessous.

Votre sexualité est légitime mais il n’y a aucune injonction

Le docteur Naoual Bakrin commence par poser les bases, « Il est important que les soignants évoquent la question de la sexualité d’eux-même car sinon le patient pensera que cette question est illégitime ». Que le sujet est inapproprié. Pourtant, le docteur rappelle que cet aspect a autant de légitimité à être évoqué que les autres.

La sexothérapeute rajoute, « Dans l’estime que l’on a de soi, il y a l’image que l’on a de son corps. Quand on est malade, il peut se produire un sentiment d’être trahie par son propre corps. Les chirurgies peuvent donner un sentiment de mutilation. Dans ce contexte-là, c’est vrai que la douleur mais aussi la souffrance psychologique ne sont naturellement pas propices à avoir une vie sexuelle épanouie. »

Elle poursuit, « Déjà, il n’y a aucune d’injonction à avoir une vie sexuelle. Mais, dans un processus de traitement il est bon de se rappeler que l’on veut vivre et que la vie peut être maintenant. Avoir une relation sensuelle, tendre et érotique peut aider, notamment dans la gestion de la douleur et de l’angoisse. » explique-t-elle. « Les moments d’intimité sont une façon particulière de communiquer avec le corps. C’est un moment consacré. » Communiquer certes mais aussi de reconnecter avec son propre corps.

Une vie affective et sexuelle bouleversée… pour le mieux ?

Nos intervenantes sont unanimes : votre sexualité va changer. Mais c’est peut-être pour le mieux. Sandie Boulanger relativise « La sexualité ne cesse d’évoluer. Si c’est toujours pareil on en a marre donc on en a besoin. La connaissance de notre corps et de notre plaisir va s’aiguiser avec le temps. Bref, notre corps s’éduque mais pour ça il faut évidemment lui présenter de nouvelles choses. »

Le docteur Naoual Bakrin assure que « Il faut intégrer et dépasser la maladie. Ne pas la prendre en compte comme si c’était de façon définitive. Il y a une réinvention de soi qui se fait lors du processus de guérison. »

On ne vous en dit pas plus, bon visionnage !

Rejoignez nous sur l'application My S Life

Une application sécurisée pour échanger sur son expérience avec d’autres femmes

La boutique My S Life

Retrouvez tous nos produits et services partenaires en fonction de vos besoins.

Suivez-nous sur Instagram

Faites partie de
l’aventure My S Life

Pour recevoir de nos nouvelles, les derniers articles liées à la santé sexuelle ou en savoir plus sur les ateliers TupperSex, entrez votre email.