Contraception d’urgence : mode d’emploi
17 Oct

Elle trône fièrement sur votre table de chevet et semble vous défier du regard. Aïe, aïe, aïe, vous l’avez encore oubliée et auriez dû la prendre il y a bien plus de 12 heures… Ce n’est peut-être rien qu’une petite pilule, mais cela pourrait avoir des conséquences (relativement) lourdes sur votre vie. Pas de panique, il existe la contraception d’urgence. On vous explique tout sur tout.

Oubli de pilule, préservatif qui craque, expulsion du stérilet… Nombreux sont les petits accidents qui pourraient avoir de grandes répercussions sans une contraception d’urgence. Celle-ci se décline sous deux formes : la pilule du lendemain ou le stérilet au cuivre (oui oui, aussi).

Une pilule et de toute urgence !

La pilule du lendemain est une contraception d’urgence hormonale. Elle consiste en l’administration unique d’un comprimé. Il agit en retardant l’ovulation : les spermatozoïdes ne peuvent pas féconder l’ovule, celui-ci restant dans l’ovaire. Il y a deux sortes de pilules du lendemain. L’une au lévonorgestrel, efficace jusqu’à 72h soit 3 jours après le rapport à risque de grossesse. L’autre à l’ulipristal acétate, aussi appelée pilule du surlendemain car efficace jusqu’à 120 heures, c’est-à-dire 5 jours après le rapport. Attention toutefois mesdames, l’efficacité de la pilule diminue au fil du temps. Veillez à la prendre le plus tôt possible. Même si prise rapidement après le rapport à risque de grossesse, la contraception d’urgence ne s’avère malgré tout jamais efficace à 100%. Si vous constatez un retard de vos règles, n’hésitez pas à effectuer un test de grossesse.

La pilule au lévonorgestrel coûte entre 3 et 7€, celle à l’ulipristal acétate moins de 20€. Si elle vous est prescrite par votre médecin et sur présentation de l’ordonnance, la pilule est remboursée à 65% par la Sécurité Sociale et la mutuelle. Pour les majeures sans couverture sociale vous pouvez vous rendre dans les centres de planification ou d’éducation familiale (CPEF), sans prescription médicale, de façon anonyme et gratuite ou dans un CeGIDD : Centre Gratuit d’Information et de Dépistage. La pilule du lendemain est gratuite pour les mineures en pharmacies, à l’infirmerie scolaire ou encore au planning familial et trouvable au service universitaire de médecine préventive (SUMPPS) pour les étudiantes.

Une contraception d’urgence aux effets secondaires ?

Cette contraception d’urgence peut cependant entraîner certains effets secondaires, mais rien de grave. Promis ! Il arrive que vous ressentiez nausées, maux de tête, douleurs au bas ventre ou même des pertes légères de sang. S’ils durent au-delà de 48h après la prise de pilule du lendemain, rapprochez-vous d’un professionnel de santé (médecin, gynécologue, sage-femme, pharmacien) pour connaître son avis.

La pilule du lendemain est fortement dosée en hormones. Ainsi, il est conseillé de ne pas en prendre plus d’une fois par cycle. Si vous avez l’impression d’y avoir recours souvent (plus de 2 ou 3 fois dans le mois), contactez un professionnel de santé. Il vous conseillera la méthode de contraception qui vous correspond.

Une alternative si la pilule est dure à avaler ?

Et oui mesdames, vous avez bien lu : il est tout à fait possible d’utiliser un stérilet au cuivre comme contraception d’urgence car il se montre efficace dès la pose. Le stérilet au cuivre, par sa présence dans l’utérus, crée un environnement hostile permettant d’éviter l’implantation de l’ovule donc la grossesse. De plus, le cuivre rend les spermatozoïdes inactifs.

La pose doit simplement avoir lieu dans les cinq jours suivant un rapport à risque. D’une pierre deux coups : vous êtes aussi protégée pour les prochaines années à venir ! L’avantage avec le stérilet au cuivre ? Bon débarras les hormones. C’est aussi une contraception efficace sur le long terme (de 3 à 5 ans selon les modèles). Le hic : il peut intensifier les douleurs de règles et le flux menstruel.

Que vous décidiez de vous tourner vers la pilule du lendemain ou bien le stérilet, la meilleure contraception est celle que vous choisissez et qui est la mieux adaptée à vous et votre corps.


A lire aussi :

J’ai pris la pilule du lendemain mais je prends aussi une pilule contraceptive qu’est-ce que je fais ?

J’ai oublié ma pilule, que faire ?

Quelles sont les différentes méthodes de contraception ?

Le préservatif a craqué que faire ?

Rejoignez nous sur l'application My S Life

Une application sécurisée pour échanger sur son expérience avec d’autres femmes

La boutique My S Life

Retrouvez tous nos produits et services partenaires en fonction de vos besoins.

Suivez-nous sur Instagram

Faites partie de
l’aventure My S Life

Pour recevoir de nos nouvelles, les derniers articles liées à la santé sexuelle ou en savoir plus sur les ateliers TupperSex, entrez votre email.