Grossesse et sexualité
polype utérin
04 Mai

La sexualité c’est tabou. Et avez-vous déjà entendu parler de la sexualité pendant la grossesse ? Ça ne vous dit rien ? Et bien c’est tout à fait normal, c’est un sujet très rarement abordé car doublement tabou. Pourtant, il est important d’en parler.

D’abord, pas d’inquiétude ! La vie sexuelle est tout à fait possible du début de la grossesse jusqu’aux derniers jours qui précèdent l’accouchement. La haute autorité de santé déclare d’ailleurs à ce propos que “les rapports sexuels n’ont pas d’inconvénient particulier. Ils ne doivent pas être déconseillés (par les médecins).” Ils peuvent néanmoins l’être si il y a un risque d’accouchement prématuré.

Les conséquences de la grossesse sur ma libido et ma sexualité

Cependant, la grossesse a nécessairement un impact sur la vie sexuelle d’une femme. Déjà parce que son corps change et parce qu’il y a des bouleversement hormonaux, corporels et émotionnels.  Vos habitudes vont sans doute changer afin d’adapter votre vie sexuelle à ce nouveau paramètre (qui n’est pas des moindres).

Tout au long de la grossesse, beaucoup de femmes rencontrent des problèmes de sécheresse vaginale. Cela est dû aux changements hormonaux. Mais rien de grave ! Le lubrifiant est là pour vous aider.

  • Pendant le deuxième trimestre de grossesse les sens comme l’odorat ou le goût mais aussi et surtout le toucher peuvent s’affuter. Très bonne nouvelle pour votre sexualité ! On remarque chez certains couples une hausse du désir à ce moment-là.
  • Lors du troisième trimestre il est préférable d’éviter certaines positions (celles ou la femme est allongée sur le ventre et celle où le partenaire pèse sur son ventre). On préfère les positions ou la femme est sur le côté ou « à califourchon ». Les contraintes auxquelles on peut faire face donnent parfois lieu à une certaine créativité au sein du couple. Elles nous permettent également de revoir ses habtiudes, de casser la routine.
  • Vers la fin de la grossesse on privilégie généralement les caresses plutôt que la pénétration sexuelle même si cette dernière reste tout à fait possible.

Pendant la période de grossesse, il arrive parfois que la libido ne soit pas au rendez-vous. Et ce, chez vous comme chez votre partenaire. Là encore c’est tout à fait normal. Les raisons sont variables et dépendent de chacun. Elles sont néanmoins souvent d’ordre psychologique. La grossesse chamboulent effectivement les habitudes de vie. Elle devient souvent LA nouvelle préoccupation et cela au dépens du désir. Le corps qui change, la perception qu’on a de soi ou de l’autre, peuvent évidemment avoir un impact sur le désir de faire l’amour. Enfin, la fatigue due à une grossesse peut parfois s’inviter (sans votre autorisation, d’ailleurs) dans votre vie sexuelle.

Les sexologues voient la sexualité durant la grossesse d’un bon oeil. Elle permet de maintenir une forme d’intimité physique avant l’arrivée d’un bébé. Mais il n’y a pas de règles à suivre, le désir dépend de chacun.e. En tout cas, grossesse ou pas, dans toute relation, il suffit tout simplement d’être consentent, d’écouter son désir, ses envies et sa créativité !

Rejoignez nous sur l'application My S Life

Une application sécurisée pour échanger sur son expérience avec d’autres femmes

La boutique My S Life

Retrouvez tous nos produits et services partenaires en fonction de vos besoins.

Suivez-nous sur Instagram

Faites partie de
l’aventure My S Life

Pour recevoir de nos nouvelles, les derniers articles liées à la santé sexuelle ou en savoir plus sur les ateliers TupperSex, entrez votre email.