Et si on en parlait ?
santé sexuelle de la femme
27 Mai
On en parle ?

Le 28 mai est la journée mondiale d’action pour la santé des femmes. C’est aussi l’occasion pour My S Life de rappeler quelques chiffres significatifs sur la santé sexuelle des femmes.

  • 70% des femmes voudraient pouvoir discuter de leur sexualité avec des professionnels.
  • Plus de 30% des femmes souffriront de prolapsus (descente d’organes).

La santé sexuelle repose sur trois piliers : l’autonomie, la satisfaction et la sécurité.

La santé sexuelle de la femme sujet tabou…

Les tabous autour de la santé sexuelle peuvent avoir de grandes répercussions sur les femmes. Puisqu’on n’en parle pas, on considère qu’il s’agit d’un sujet de la honte. De cette idée découle à son tour l’impression qu’il ne faut pas évoquer ses problèmes intimes. Que les femmes doivent se débrouiller.

Certaines, parce qu’elles ressentent de la gêne, ne vont tout simplement pas consulter et donc ne pas se soigner ce qui va avoir des conséquences directes sur leur bien-être et leur santé. Un problème de santé non traité peut vite représenter une source d’angoisse et avoir un impact sur la confiance en soi et sur l’estime de soi.

… dont il est pourtant nécessaire de parler

La personne se met en danger car il est possible que la situation se dégrade. S’ils ne sont pas traités, les soucis gynéco peuvent s’aggraver et provoquer des maladies inflammatoires pelviennes, accroitre les risques de fausse couche, mener à l’infertilité ou pire : empêcher les femmes de faire des consultations qui pourraient leur sauver la vie.

Les cancers gynécologiques sont corroborés de honte, les IST souffrent souvent d’une mauvaise réputation… Et pourtant, ils sont très fréquents. Cela touche énormément de femmes (qui rappelons le, représentent plus de la moitié de la population). Mais, pourquoi en faire une honte ?

Ne pas en parler perpétue les tabous autour de l’intimité de la femme. À terme, libérer la parole à propos de sa santé sexuelle contribuerait à mieux connaître ces maladies et éviter les erreurs de diagnostics.

L’invisibilité des maladies et soucis propres aux femmes représente aussi un enjeu pour une place plus juste de la femme dans la société. Plus globalement, parler des enjeux de santé sexuelle de la femme est nécessaire pour obtenir des droits et tendre à l’égalité.

Alors, on en parle ?

Pour plus d’information sur la santé sexuelle : Santé Publique France

Rejoignez nous sur l'application My S Life

Une application sécurisée pour échanger sur son expérience avec d’autres femmes

La boutique My S Life

Retrouvez tous nos produits et services partenaires en fonction de vos besoins.

Suivez-nous sur Instagram

Faites partie de
l’aventure My S Life

Pour recevoir de nos nouvelles, les derniers articles liées à la santé sexuelle ou en savoir plus sur les ateliers TupperSex, entrez votre email.