PODCAST : La masturbation féminine
masturbation féminine
16 Avr

Pour ce premier épisode, Giu s’interroge sur la masturbation féminine. Que l’on soit confinée seule ou en couple, nous vivons une période tout à fait inédite. D’abord concernant le rapport aux autres mais aussi à soi-même. Certaines d’entre nous sont confinées sans leur partenaire. D’ailleurs, absence de rapport sexuel avec autrui n’implique pas nécessairement absence de sexualité.

Pour d’autres encore, le confinement représente une surcharge de travail physique et mental, l’absence de temps pour soi et l’angoisse aussi. Alors pour elles, pour vous, l’auto-érotisme peut aussi être une manière de prendre soin de soi.

Dans cet épisode, nous recevons Suomi Bombelli. Elle est docteure en Anthropologie et Conseillère conjugale et familiale. Formée à la Sexologie, elle accompagne divers publics dans leurs questionnements autour de la santé sexuelle, des sexualités et de leur vie relationnelle et affective.

Giu et Suomi abordent notamment, les effets bénéfiques de la masturbation sur le corps (y compris pour l’immunité !). Elle se demandent aussi comment on la perçoit en tant que femme ? Et plus globalement, comment est-elle perçue par la société ? Comment devient-elle un moyen de prendre soin de soi et de sa sexualité ?

La masturbation féminine, une pratique bénéfique pour votre santé

« La masturbation produit des endorphines, les hormones du bien-être. Elle favorise le relâchement musculaire et en général entraîne un état d’apaisement et qui facilite l’endormissement. Se toucher aide à gérer l’angoisse et la tension, physiologiquement parlant » explique la docteure.

« D’après une étude, la production de globules blancs augmente même 45 minutes après l’orgasme. Les globules blancs participent au système immunitaire qui se bat contre les maladies. Le problème c’est que cette étude a été menée uniquement sur des hommes », poursuit Suomi Bombelli.

L’experte ajoute que la masturbation a une connotation très négative et ce dans son étymologie-même (le fait de se souiller par une action de la main). La société tait la masturbation féminine car elle est encore plus mal perçue que son acolyte masculin. En cause ? Les nombreuses injonctions qui pèsent sur la femme au sein de notre société. Un réel problème donc.

Maintenant, plus qu’à vous assoir confortablement et visser vos écouteurs, on vous amène à la recherche du plaisir féminin.

Et si vous souhaitez en savoir plus, nous vous invitons à lire les livres et articles ci-dessous :

Rejoignez nous sur l'application My S Life

Une application sécurisée pour échanger sur son expérience avec d’autres femmes

La boutique My S Life

Retrouvez tous nos produits et services partenaires en fonction de vos besoins.

Suivez-nous sur Instagram

Faites partie de
l’aventure My S Life

Pour recevoir de nos nouvelles, les derniers articles liées à la santé sexuelle ou en savoir plus sur les ateliers TupperSex, entrez votre email.